Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    EN SAVOIR PLUS >  FICHES-EXPERT

  Comment bien utiliser Google

Né de l'imagination de Larry Page et Serge Brin, deux jeunes chercheurs américains, Google (de Googol : soit 10 puissance 100) s'est imposé, dès son lancement, à la toute fin du siècle dernier comme le moteur de recherche le plus efficace jamais créé. Équipé, comme ses concurrents, d'un index de plusieurs milliards de pages mis à jour toutes les 4 à 6 semaines, Google se distingue par un système unique de sélection des pages Web offrant des résultats d'une rare pertinence. Toutefois, si le plus souvent l'utilisation de quelques mots bien choisis est suffisante pour trouver sur la Toile une information utile, d'autres fois, la requête doit être affinée. Et sur ce point, une fois de plus, Google offre des fonctions et des outils puissants et bien souvent méconnus.

haut de page

Un système unique de sélection ?

Lors du lancement d'une requête, Google sélectionne l'ensemble des pages de son index contenant le ou les mots entrés par l'internaute. Une fois ce premier travail réalisé, il analyse les pages choisies et les classe en fonction de leur popularité. Cette dernière est appréhendée, dans un premier temps, en fonction du nombre de liens contenus dans les pages indexées et pointant vers la page référence. Le classement est ensuite affiné en privilégiant les pages vers lesquelles « pointent » des liens présents sur des pages elles-mêmes très populaires. Au final, ce système de classement un peu complexe permet de mettre en tête de liste des pages qui, nous l'avons tous constaté, offrent dans de nombreux cas une réponse pertinente à la question posée.

haut de page

Affiner une requête

Par défaut, Google réalise sa recherche sur l'ensemble du Net. Toutefois, pour éviter de voir sélectionnées des pages dont on sait qu'elles ne correspondent pas à nos attentes, il est possible de limiter le champ d'investigation du moteur. Ces fonctions sont disponibles dans le menu « Recherche avancée », mais peuvent, pour la plupart, être lancées directement à partir de la fenêtre principale de recherche en respectant un formalisme spécifique.

Opérateurs, mots-clés et expression

Le « et » est pris en compte par défaut. Les pages sélectionnées contiendront ainsi tous les termes de la recherche. Pour le « ou », permettant de chercher des pages contenant « au moins un des mots », il convient d'utiliser la fenêtre dédiée ou d'entrer directement le signe « | » ou l'opérateur « OR » entre les termes choisis (ex: joueurs ou joueuses de tennis = joueurs|joueuses de tennis = joueurs OR joueuses de tennis). Pour le « sauf », il faut positionner un « - » devant le terme que l'on souhaite exclure ou l'inscrire dans la fenêtre « Aucun des mots suivants ». La recherche « -Laurence Ferrari » donnera ainsi les pages contenant le nom « Ferrari » mais pas « Laurence ».

Les termes dit neutres, comme « le, la, les, du, avec, vous... », ou encore les acronymes et les mots techniques tels que « http, com, org, net » et enfin les « lettres/chiffres d'un seul caractère » ne sont pas pris en compte par Google. Pour que le moteur les intègre dans sa recherche, il faut qu'ils soient précédés du signe « + » (+de, +http...). Google ne tient pas compte non plus des accents et des minuscules ou majuscules. En revanche, il respecte les singuliers et les pluriels.

Enfin, pour lancer une requête portant sur une expression précise, il convient de la mettre entre guillemets ou d'utiliser la fenêtre « Cette expression exacte » du menu « Recherche avancée ».

Synonymes et joker

Comme tous les moteurs, Google se base sur les mots-clés entrés pour effectuer ses recherches. Dès lors, si le terme initial n'est pas celui utilisé par le rédacteur d'une page contenant néanmoins nombre de données pertinentes, cette dernière ne sera pas sélectionnée. Aussi, pour pallier ce problème est-il possible d'obtenir des résultats de recherche basés non seulement sur le mot choisi mais aussi sur certains de ses synonymes. En positionnant un tilde « ~ » devant le mot « ~navire », les pages contenant « bateau » ou « paquebot » seront par exemple proposées. Pour permettre une recherche portant sur un terme non renseigné, Google offre également la possibilité d'utiliser un joker « * ». Ainsi, en entrant « Recette du * aux pruneaux », on découvrira que ces fruits se marient aussi bien avec le lapin, le filet mignon que les tajines ou les fars.

Limite linguistique

L'objectif est ici de lancer une recherche sur des documents rédigés dans une langue particulière. Cette sélection linguistique peut être réalisée parmi plus de cent langues, de l'afrikaans au zoulou en passant par l'azéri et le urdu. Le choix se fait à l'aide du menu déroulant baptisé « Résultats pour les pages écrites en ».

Format et date

Dans le menu de « Recherche avancée », il est également possible de limiter une requête en fonction du format du document ciblé (PDF, Word, Excel, PowerPoint, RTF...), de sa date de création ou de mise à jour (de moins de 24 heures, à moins d'un an).

Site et type de site

Google permet de lancer une recherche uniquement sur un site ou une famille de sites. Ainsi, en tapant : « droit social site:tpe-pme.com », le moteur sélectionne tous les documents publiés sur le site de TPE-PME contenant les termes « droit social ». De la même manière, en entrant « mot site:gouv.fr », la recherche ne concernera que les sites gouvernementaux français ; avec « mot site:net », seuls les serveurs utilisant l'extension « .net » seront visités, etc... Une recherche limitée à un nom de domaine peut aussi être lancée en utilisant la fenêtre « Afficher les pages du site ou du domaine ».

Rechercher les liens

Pour mesurer la popularité d'un site, il est intéressant de savoir si d'autres serveurs Web invitent leurs visiteurs à s'y connecter. Pour découvrir les pages proposant un lien sur la page d'accueil du site TPE-PME par exemple, il suffit d'entrer dans la fenêtre de recherche de Google « link:www.tpe-pme.com » ou d'utiliser la fonction « Rechercher les pages liées à cette page » du menu « Recherche avancée ».

haut de page

Des outils de recherche spécifiques

Outre les fonctions déjà présentées permettant d'affiner une requête, Google propose des outils conçus pour lancer des recherches uniquement sur certains types de données.

Trouver des images

À partir d'un simple terme ou d'une expression, Google sélectionne des images (photos, dessins, cartes, graphiques). Le tri est effectué en fonction du nom de l'image et des informations textuelles qui l'entourent. Pour lancer ce type de recherche, il suffit de cliquer sur l'onglet « image » de la page d'accueil. Les recherches peuvent être affinées en tenant compte de la taille des images, de leur format (Jpeg, Gif, PNG...), de leur contenu (actualité, visage), du fait qu'elles sont en couleur ou en noir et blanc.

Consulter la presse

Des articles de plus de 500 journaux en ligne français (la presse étrangère est également proposée) sont consultables à partir du module « Actualités » de Google. Classés par rubriques (international, France, économie, science, sport, culture et santé), ces articles peuvent également être recherchés à l'aide d'un moteur de recherche dédié. À ce propos, il faut signaler que cette recherche peut être affinée par le biais du menu « Actualités – recherche avancée ». Il est ainsi possible de n'afficher que les articles issus d'un même journal, d'effectuer une sélection en fonction de la date de parution ou de ne rechercher le terme ou l'expression choisie que dans le corps ou le titre de l'article.

Les alertes

Pour rester au courant de l'évolution d'un sujet d'actualité ou d'une simple recherche sur le Net, Google propose un système de veille. Contre une simple inscription et le choix des termes ou expressions permettant d'effectuer la recherche, Google surveille le Web pour informer par courriel l'internaute abonné de toute nouveauté. Pour utiliser ce service, à partir de la page d'accueil de Google, il suffit de cliquer sur les onglets « Plus/ encore plus », puis sur « Alertes ».

haut de page

Mais aussi

Outre ses capacités de recherche, Google fonde également son succès sur les petits services en ligne qu'il propose à ses millions d'utilisateurs.

Une calculatrice

En entrant une combinaison de chiffres dans la fenêtre de recherche (26+458) puis en validant, il est possible de transformer Google en calculette. Outil puissant, il connaît les opérateurs de base (+, -, /, *), les puissances (8^3), les racines carrées, les sinus, les logarithmes... sans parler des chiffres romains et du binaire.

Pour convertir

De la même manière, il est possible de convertir des mètres en pouces ou des euros en n'importe quelle autre devise. La recherche d'une valeur se fait en langage naturel, à partir de la fenêtre du moteur en entrant par exemple : « 500 € en dollars ; 100 € en monnaie chinoise ; 5 $ par gallon en euros par litre, 17 pouces en cm). Il est aussi possible de combiner la fonction convertisseur avec la calculatrice. « 1,5 € par litre en $ par gallon » donne ainsi un peu plus de 8 dollars.

Connaître une définition

Pour obtenir la définition d'un mot ou d'un acronyme, il suffit de le faire précéder du terme « define » dans la fenêtre de recherche et de lancer le moteur. Pour connaître le sens de « HTML », il faudra ainsi entrer « define:HTML » et valider. D'autres définitions provenant d'encyclopédies, de dictionnaires et autres glossaires en ligne pourront également être proposées à l'occasion d'une telle requête.

Enfin, pour les férus de météo, il est possible de découvrir le temps qu'il fait n'importe où dans le monde en tapant « meteo:nom de la ville ».

haut de page

Les programmes de Google

Certes, Google est un moteur de recherche, il s'agit même du moteur le plus utilisé dans le monde. Mais Google, c'est également un ensemble de logiciels proposés en ligne et le plus souvent gratuite-ment (du moins dans leur version de base). Ces produits qui, comme le moteur dont ils sont issus, allient puissance et sobriété offrent, pour les plus connus, des services dans des domaines aussi variés que la recherche de données spécialisées, la traduction, l'analyse du Net ou encore la cartographie.

haut de page

My tailor is rich

À partir de l'interface du moteur (www.google.fr), il est possible d'accéder à un menu offrant des outils linguistiques. Ces derniers permettent de traduire un texte que l'on peut intégrer dans une fenêtre grâce à un simple copier/coller. Il est également possible de traduire une page Web complète. Pour ce faire, il suffit de copier l'adresse de la page en question dans un espace indiqué par Google et de valider l'opération. Certes, il ne s'agit pas d'une traduction de grande qualité, mais cela peut être suffisant pour comprendre l'esprit général d'un texte. Les langues proposées sont : le français, l'anglais, l'espagnol, l'italien, l'allemand, le portugais, le chinois, l'arabe, le coréen, le russe, le néerlandais, le japonais et le grec.

Traduire une recherche

Ce service de traduction permet également de lancer une recherche dans une langue étrangère à partir d'un mot ou d'une expression renseignés, par exemple en français. Pratiquement il suffit d'entrer le mot-clé dans cette langue, puis de choisir la langue de destination. L'expression sera alors traduite et le moteur proposera comme résultats, sur la partie droite de l'écran, les pages dans la langue de destination contenant les termes de la recherche et, sur la partie gauche, leur traduction (celle des pages complètes) dans la langue de départ. D'un point de vue linguistique, il est aujourd'hui possible, à partir d'un terme en français, d'effectuer des recherches uniquement en anglais et en allemand. En revanche, en utilisant une expression anglaise, la totalité des langues citées plus haut est offerte.

Ou un simple mot

Parmi les fonctionnalités de la barre d'outils Google (cf. infra), le « traducteur mot à mot » est un système pratique pour faciliter la compréhension d'un texte anglais. Grâce à un affichage par « bulle », cet outil indique à l'internaute la traduction d'un mot dès qu'il pointe sur ce dernier le curseur de sa souris. À l'instar d'un dictionnaire, une liste des différents sens possible est proposée. À ce jour, ce système permet de traduire les termes anglais vers le chinois, le coréen, l'espagnol, l'italien, le japonais et bien entendu le français.

haut de page

La barre d'outils de Google

Une barre d'outils est une petite bande graphique qui généralement prend place sur la partie supérieure d'un logiciel. Cette barre présente différentes fonctions qu'il est possible d'activer par l'intermédiaire d'icônes ou de menus déroulants.
Une fois installée (toolbar.google.com), la barre d'outils Google apparaît automatiquement lors du lancement du navigateur (Firefox 1.5 + ou Internet Explorer).

Grâce à cette barre d'outils, il est possible de lancer une requête sur le Net à tout moment sans pour autant être connecté au site de Google. La recherche se fait à partir de la petite fenêtre de recherche que propose la barre d'outils. Comme avec le moteur, le champ de recherche peut être spécifié et il faut également noter la présence d'un système de suggestions proposant à l'utilisateur, dans un menu déroulant, des résultats de recherche obtenus à l'aide de termes ou d'expressions proches de ceux qu'il a choisis.

Pour visualiser les termes recherchés

Il arrive souvent que les pages sélectionnées par le moteur ne soient pas en rapport avec l'objet de la recherche. Aussi, pour vérifier rapidement la pertinence d'une sélection, la barre d'outils propose un bouton permettant de mettre en surbrillance, au sein de la page Web, les différents termes utilisés dans la requête. De plus, une fonction complémentaire permet de positionner successivement le curseur sur chacun des mots ainsi sélectionnés.

Pour juger de la notoriété d'un site

Le système PageRank, développé par Google, est un indicateur destiné à informer l'internaute de la pertinence d'un site. Ce critère d'évaluation est basé sur la popularité d'un serveur et son indexation auprès d'autres sites, eux-mêmes préalablement estimés par Google. Sur la barre d'outils, cet indicateur est présenté sous la forme d'une petite ligne verte dont la taille varie en fonction de la cote du site visité.

Attention l'utilisation de cette fonction entraîne la communication au serveur Google de la liste des sites visités par les internautes. Ce transfert d'information est indispensable au bon fonctionnement de PageRank. Pour garantir la confidentialité de ses propres connexions sur le Net, il est possible de neutraliser cette fonction. Afin de réaliser cette opération, il suffit de sélectionner « Paramètres » et de décocher la fonction « PageRank ».

Mais encore

Outre le « traducteur mot à mot » déjà présenté, la barre d'outils offre un correcteur orthographique actif sur les textes entrés dans les formulaires, un système d'enregistrement des favoris en ligne, un accès direct à sa boîte aux lettres Gmail (pour les internautes abonnés), un intégrateur de liens (pour lire les flux d'informations). Enfin, une fonction de personnalisation permet d'intégrer à la barre des nouveaux boutons destinés à lire des articles de presse, à connaître les cours de la Bourse, la météo, à jouer...

haut de page

Plans et itinéraires

Outil d'orientation associant la puissance de son moteur à des cartes et des photos satellites, Google Maps (maps.google.fr) permet en quelques clics de calculer un itinéraire, de visualiser le plan d'une ville, des photos de ses rues à hauteur d'homme ou des vues aériennes.

Des cartes, des itinéraires, des adresses professionnelles

Après avoir tapé une adresse, l'avoir confirmée au sein d'une liste de lieux aux appellations voisines, une carte apparaît. À l'aide de curseurs de direction, ou de la souris, il est possible de s'y déplacer et de zoomer (molette de la souris) ou au contraire de prendre de l'altitude pour découvrir tout un quartier, une ville... En cliquant sur le bouton « satellite », la carte est aussitôt remplacée par une photo aérienne (intégrant par défaut les données cartographiques) permettant, en fonction des régions, de s'approcher jusqu'à une vingtaine de mètres du sol. Des cartes faisant apparaître les reliefs peuvent également être sélectionnées en cliquant sur le bouton du même nom (sur les cartes de certaines villes, les immeubles apparaissent alors en 3D). Enfin, un système de recherche localise sur la carte ou la photo les entreprises dont le nom, l'adresse ou l'activité ont été renseignés.

Un simple clic permet de découvrir leurs coordonnées et quelquefois un commentaire les concernant.
Pour obtenir un itinéraire routier, il suffit d'entrer l'adresse de départ et celle de destination ou de les sélectionner directement sur la carte à partir de la souris (touche droite de la souris).

Trafic et vues urbaines

Outre les données satellites et cartographiques déjà évoquées, sur certaines villes américaines Google Maps offre des informations relatives au trafic routier (les avenues prennent une couleur verte, jaune ou rouge en fonction de leur encombrement) ainsi que la possibilité de visualiser des photos des rues sur 360°.

haut de page

Explorer le monde et l'espace avec Google Earth

Logiciel de photographies satellites, Google Earth (earth.google.com) est une petite merveille qui permet à chacun d'entre nous d'explorer notre belle planète et les confins de la galaxie. Lors de son lancement, il ouvre plusieurs fenêtres, dont la plus grande présente la terre en 3D et offre un système de contrôle en forme de « joystick » permettant de la faire tourner en tous sens et de passer d'une altitude de 62 000 km à moins de 20 m du sol. À l'instar de Google Maps, il est possible de se posi-tionner au-dessus d'une ville en entrant son nom, de faire apparaître des informations cartographiques, des données touristiques, des immeubles en 3D, et de calculer des itinéraires. Outre la planète bleue, Google Earth permet également de se balader dans l'espace afin d'y découvrir à la manière d'un astronome la complexité et la beauté de la voie lactée, notre galaxie.

haut de page

Mais aussi

Il existe bien d'autres applications créées par Google et librement accessibles sur le Net. Certaines, comme Google Documents, Google Agenda ou Google Desktop, véritables outils bureautiques, mériteraient à elles seules une présentation particulière. D'autres, moins puissantes mais tout aussi intéressantes, se trouvent réunies dans le « Laboratoire » de Google (labs.google.com). Ces logiciels, en version « Beta », sont appelés, pour certains, à devenir des applicatifs pérennes, pour d'autres à tomber dans l'oubli. En attendant, ils sont classés en deux colonnes. Celle de droite présente les projets déjà adoptés par un large public et promis à un avenir glorieux. On y trouve la barre d'outils, le système d'alerte, Google Maps ou encore le moteur de recherche local (Desktop Search), bref, des choses déjà connues. En revanche, la colonne de gauche propose les peut-être futures stars. Une quinzaine de programmes comme par exemple Google Trends qui permet en quelques clics de connaître les thèmes de recherche les plus prisés par les internautes, Google Mars conçu pour explorer la planète rouge, Google Ride Finder créé pour repérer les stations de taxis et les bouches de métros des principales villes américaines, Google Code Search, un moteur de codes sources publics...

haut de page

Article du 19/05/2008 - © Copyright SID Presse - 2008




En savoir plus...

Report en arrière des déficits : notion de bénéfice d’imputation
10/05/2011
Le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon
10/05/2011
L’augmentation des engagements des associés
10/05/2011
Trouvez de nouveaux clients grâce aux places de marché
10/05/2011
Le régime matrimonial de la participation aux acquêts
06/05/2011
Les fonds socialement responsables
09/02/2011
Le Mandat de protection future
09/02/2011
Utiliser les comparateurs pour faire connaître ses produits sur Internet
07/02/2011
Méfiez-vous des « renifleurs » !
07/02/2011
Fixation du loyer du bail commercial renouvelé
07/02/2011
Révision du loyer du bail commercial en cours
07/02/2011
Perte de la moitié du capital social
31/01/2011
Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop)
31/01/2011
La contre-visite médicale diligentée par un employeur
31/01/2011
Location de locaux professionnels et option à la TVA
31/01/2011
Investir dans les trackers
18/11/2010
Faut-il passer à la téléphonie sur IP ?
17/11/2010
La clause de réserve de propriété
17/11/2010
Précisions sur les modalités du droit individuel à la formation
17/11/2010
La déclaration européenne des services
17/11/2010
La taxe sur les véhicules de sociétés
15/11/2010
Le remboursement de la TVA payée au sein de l’Union européenne
10/11/2010
Le régime juridique de l'entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
L’imposition de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée
12/10/2010
Recrutement d'un salarié : les règles juridiques à respecter
12/10/2010
Twitter : un outil pour l’entreprise ?
07/09/2010
Le reclassement à l’étranger d’un salarié licencié pour motif économique
07/09/2010
Apport en société d’une entreprise individuelle
07/09/2010
Ordres de Bourse : mode d’emploi
13/07/2010
Un iPad ? Pour quoi faire ?
13/07/2010
Le sort du bail commercial en cas de procédure collective du locataire
13/07/2010
La situation du salarié victime d’une inaptitude d’origine professionnelle
13/07/2010
Exonération des intérêts de retard : la technique de la mention expresse
12/07/2010
Contrats d’assurance-vie et ISF
22/06/2010
Maîtriser Windows 7
22/06/2010
La société en participation
21/06/2010
Portée d’une transaction
21/06/2010
Les modalités de décompte des effectifs d’une entreprise
18/06/2010
Exonération des cessions d’entreprise en fonction de leur valeur
18/06/2010
La réforme de la TVA immobilière
18/06/2010
Les rendements 2009 des contrats d'assurance-vie en euros
12/05/2010
Le point sur le « Cloud computing »
12/05/2010
Comment organiser la prise des congés payés d'été
12/05/2010
Quand y a-t-il harcèlement moral ?
12/05/2010
La clause de non-concurrence en droit commercial
12/05/2010
La déductibilité des frais d'acquisition de titres de sociétés soumises à l'IS
12/05/2010
Acheter des « mots-clés » pour booster son site internet
14/04/2010
La sous-location de locaux commerciaux
14/04/2010
Le rescrit social
14/04/2010
Réduction de capital et droits d'enregistrement
14/04/2010
Réduction d'impôt « Madelin »
14/04/2010
Comment référencer un site dans un moteur de recherche
28/01/2010
Déposer un nom de domaine
28/01/2010
Les avantages fiscaux de la holding de reprise
28/01/2010
La délégation de pouvoirs dans les sociétés
28/01/2010
La nouvelle procédure d'instruction des accidents du travail
28/01/2010
La publicité des comptes des associations et des fondations
21/01/2010
Mieux utiliser sa boîte aux lettres électronique
21/01/2010
La convention d'occupation précaire
08/01/2010
Combattre le stress au travail
07/01/2010
Le régime fiscal de la location en meublé
07/01/2010
Le nouveau statut de loueur en meublé professionnel
07/01/2010
Les fonds de dotation
05/01/2010
Le taux de participation à la formation continue
05/01/2010
Les nouvelles modalités du cumul emploi-retraite
21/07/2009
Maintien de la prévoyance d'entreprise au profit des ex-salariés
21/07/2009
Redressement fiscal et sursis de paiement
21/07/2009
Option des sociétés de capitaux à l'IR
21/07/2009
Pénalités de retard pour non-paiement d'une facture
21/07/2009
Mise en réserve des bénéfices d'une société par l'usufruitier
21/07/2009
Gérer une flotte de portables
21/07/2009
Report des congés payés d'un salarié malade
11/06/2009
Vérification de comptabilité et contrôle inopiné
11/06/2009
Linux : comment donner une nouvelle vie à un PC
12/05/2009
Information sur la santé et la sécurité au travail
07/04/2009
L'option pour le remboursement mensuel de la TVA
07/04/2009
L'assurance-vie, instrument de financement
07/04/2009
Soldes, liquidations, ventes au déballage : les nouvelles règles du jeu
07/04/2009
Le point sur les NetTops
07/04/2009
Réforme du droit des entreprises en difficulté
10/03/2009
Délais de paiement : la nouvelle règle du jeu
10/03/2009
La souscription au capital de SOFICA
10/03/2009
Compte et dépôt à terme
05/02/2009
Le point sur le SPAM
05/02/2009
Entreprises nouvelles et zones d'activité
12/01/2009
L'épargne solidaire
12/01/2009
Le point sur les virus informatiques
12/01/2009
L'obligation d'information des salariés sur les contrats d'assurance de groupe
11/12/2008
Déplafonnement du loyer du bail renouvelé
11/12/2008
Investissements locatifs dans le tourisme
11/12/2008
Les assistants électroniques anti-radars
11/12/2008
Quand la bureautique devient « écolo »
17/11/2008
Le droit de rétractation de l'acquéreur d'un bien immobilier
07/10/2008
Comment déterminer la convention collective de branche applicable à l'entreprise ?
04/09/2008
Cession d'actions : le délai pour procéder au rachat après un refus d'agrément
04/09/2008
Trouver un fichier en toute simplicité sur son PC
04/09/2008
Caution du dirigeant : les risques fiscaux
10/07/2008
Assurance-vie : une épargne toujours disponible ?
10/07/2008
Comment bien réagir face au fisc ?
12/06/2008
Gare à la durée du cautionnement souscrit par un dirigeant au profit de sa société
19/05/2008
Comment bien utiliser Google
19/05/2008




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales