Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

Quelles sont les conditions pour qu'un héritier soit considéré comme indigne ?
Les juges peuvent prononcer la sanction d'indignité successorale contre un héritier qui a commis certains actes répréhensibles à l'encontre du défunt.
 Cassation civile 1re, 28 mars 2012, n° 11-10393 

Un héritier peut être privé de ses droits successoraux lorsqu'il a commis des faits graves à l'encontre du défunt. Cette sanction, appelé indignité successorale, ne peut toutefois être prononcée que dans certains cas limitativement énumérés par la loi. Celle-ci distingue, en outre, les faits qui entraînent automatiquement l'indignité de l'héritier et ceux qui peuvent donner lieu au prononcé de cette sanction par le tribunal.

Ainsi, l'héritier est considéré, de plein droit, comme indigne lorsqu'il a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement donné ou tenté de donner la mort au défunt. Il en est de même de celui qui a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement porté des coups ou commis des violences ayant entraîné la mort du défunt sans avoir l'intention de la donner.  

Attention, lorsque les faits précités ont été condamnés par un tribunal correctionnel, et non par une cour d'assises, l'héritier n'est alors pas automatiquement considéré comme indigne. Dans ce cas, la déclaration d'indignité est prononcée facultativement par le juge.  

C'est également le cas pour l'héritier qui a été condamné :

- pour témoignage mensonger porté contre le défunt dans une procédure criminelle ;

- pour s'être volontairement abstenu d'empêcher soit un crime soit un délit contre l'intégrité corporelle du défunt d'où il est résulté la mort, alors qu'il pouvait le faire sans risque pour lui ou pour les tiers ;

- pour dénonciation calomnieuse contre le défunt lorsque, pour les faits dénoncés, une peine criminelle était encourue.

À ce titre, la Cour de cassation a d'ailleurs récemment rappelé que la sanction de l'indignité ne pouvait être prononcée par le juge que si l'héritier avait été préalablement condamné pénalement. Si ce dernier bénéficie d'un non-lieu, il ne peut alors être frappé d'indignité. Ce fut ainsi le cas pour un héritier qui avait commis le double homicide de ses parents mais dont le procès avait conduit à un non-lieu en raison de sa pathologie psychiatrique provoquant l'abolissement total de son discernement et du contrôle de ses actes.

Article du 21/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

L’affiliation au RSI n’est pas optionnelle !
17/04/2015
Quand une société est condamnée à payer la dette de sa filiale
16/04/2015
Allègement de droits de mutation lors de la transmission d’un immeuble dont les titres de propriété ont été reconstitués
16/04/2015
Le calendrier de déclaration de l’ISF 2015 est publié !
15/04/2015
Moins d’entrées en apprentissage en 2014
15/04/2015
Pas de préavis pour les facilités de caisse occasionnelles !
14/04/2015
Bing revisite son moteur de recherche d’images
14/04/2015
Quoi de neuf pour le crédit d’impôt maître-restaurateur ?
13/04/2015
ZFU : quand devez-vous déclarer les mouvements de main d’œuvre ?
13/04/2015
Assurance emprunteur : vers la mise en place d’un droit à l’oubli
10/04/2015
Vous employez 50 salariés ? Vous devez mettre en place un CHSCT !
10/04/2015
Déclaration des honoraires : le seuil est doublé !
09/04/2015
Copie privée : les imprimantes 3D dans le collimateur du Sénat
09/04/2015
Plus de souplesse pour annoncer des réductions de prix
09/04/2015
Assurance-vie : le FICOVI bientôt opérationnel !
08/04/2015
Les pénalités de retard : ce n’est pas automatique !
08/04/2015
Les versements et retraits d’espèces supérieurs à 10 000 € devront être signalés à Tracfin
08/04/2015
Travailleurs indépendants : pensez à déclarer vos revenus !
08/04/2015
Du nouveau pour déclarer les loyers des locaux professionnels
07/04/2015
Financement à court terme des TPE : suivez le guide !
03/04/2015
Spartan, le prochain navigateur de Microsoft
03/04/2015
Déclarations fiscales des entreprises : n’oubliez pas la date limite du 5 mai 2015 !
02/04/2015
Loi Alur : où en est-on un an après ?
02/04/2015
Contrat de génération : il s’applique désormais aux apprentis en CDI
02/04/2015
Crowdfunding : l’ACPR et l’AMF rappellent les modalités d’usage d’un nouveau label
01/04/2015
Un associé de SARL peut faire concurrence à sa société !
01/04/2015
Employeurs du BTP : pas de hausse de la cotisation chômage-intempéries
30/03/2015
Pas d’application du délai de réponse de 60 jours aux observations d’un holding
30/03/2015
Cybercriminalité : 12 règles pour s’en prémunir
27/03/2015
La déclaration sociale nominative est obligatoire au 1er avril pour les plus gros cotisants
27/03/2015




© 2009-2015 - Les Echos Publishing - mentions légales