Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

Quelles sont les conditions pour qu'un héritier soit considéré comme indigne ?
Les juges peuvent prononcer la sanction d'indignité successorale contre un héritier qui a commis certains actes répréhensibles à l'encontre du défunt.
 Cassation civile 1re, 28 mars 2012, n° 11-10393 

Un héritier peut être privé de ses droits successoraux lorsqu'il a commis des faits graves à l'encontre du défunt. Cette sanction, appelé indignité successorale, ne peut toutefois être prononcée que dans certains cas limitativement énumérés par la loi. Celle-ci distingue, en outre, les faits qui entraînent automatiquement l'indignité de l'héritier et ceux qui peuvent donner lieu au prononcé de cette sanction par le tribunal.

Ainsi, l'héritier est considéré, de plein droit, comme indigne lorsqu'il a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement donné ou tenté de donner la mort au défunt. Il en est de même de celui qui a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement porté des coups ou commis des violences ayant entraîné la mort du défunt sans avoir l'intention de la donner.  

Attention, lorsque les faits précités ont été condamnés par un tribunal correctionnel, et non par une cour d'assises, l'héritier n'est alors pas automatiquement considéré comme indigne. Dans ce cas, la déclaration d'indignité est prononcée facultativement par le juge.  

C'est également le cas pour l'héritier qui a été condamné :

- pour témoignage mensonger porté contre le défunt dans une procédure criminelle ;

- pour s'être volontairement abstenu d'empêcher soit un crime soit un délit contre l'intégrité corporelle du défunt d'où il est résulté la mort, alors qu'il pouvait le faire sans risque pour lui ou pour les tiers ;

- pour dénonciation calomnieuse contre le défunt lorsque, pour les faits dénoncés, une peine criminelle était encourue.

À ce titre, la Cour de cassation a d'ailleurs récemment rappelé que la sanction de l'indignité ne pouvait être prononcée par le juge que si l'héritier avait été préalablement condamné pénalement. Si ce dernier bénéficie d'un non-lieu, il ne peut alors être frappé d'indignité. Ce fut ainsi le cas pour un héritier qui avait commis le double homicide de ses parents mais dont le procès avait conduit à un non-lieu en raison de sa pathologie psychiatrique provoquant l'abolissement total de son discernement et du contrôle de ses actes.

Article du 21/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

La prime de partage des profits est supprimée
30/01/2015
Anticipez les télédéclarations de résultats de votre entreprise
30/01/2015
Professionnels : saisissez le juge de proximité pour vos litiges d’au plus 4 000 €
29/01/2015
E-commerce : la place des smartphones en 2015
29/01/2015
La baisse du taux d’intérêt du plan d’épargne logement est actée !
29/01/2015
Quelle est la gratification des stagiaires en 2015 ?
28/01/2015
Augmentation du coût des publications d’annonces légales en 2015
28/01/2015
Simuler votre impôt 2015, c’est désormais possible !
27/01/2015
La contribution Fnal version 2015
26/01/2015
Comment payer les acomptes de TVA sous le régime simplifié ?
26/01/2015
Une nouvelle aide de 1 000 € pour favoriser l’apprentissage
23/01/2015
Les nouveautés de Windows 10
23/01/2015
Fin de la revalorisation annuelle automatique du plafond d’exonération d’ISF des biens ruraux
22/01/2015
Le droit de communication de l’administration fiscale est élargi
22/01/2015
Compte personnel de formation : informez vos salariés avant fin janvier !
21/01/2015
Instauration d’une exonération temporaire de droits de donation
21/01/2015
Fusion de sociétés : l’obligation de déposer une déclaration de conformité est restreinte
20/01/2015
Le nouveau barème de saisie des rémunérations
19/01/2015
Professionnels libéraux sous forme de société : plus de facilité pour louer vos titres
19/01/2015
La cotisation d’allocations familiales baisse pour certains travailleurs indépendants
16/01/2015
Des crédits d’impôt renforcés pour les entreprises
15/01/2015
Google optimise son application de traduction
15/01/2015
Transférer le siège social d’une SARL : c’est plus simple !
14/01/2015
Cotisation minimale maladie-maternité des travailleurs indépendants en 2015
14/01/2015
Enregistrement des statuts lors de la constitution d’une société
13/01/2015
Les nouvelles modalités d’imposition des plus-values immobilières des particuliers
13/01/2015
Plus de souplesse pour résilier un contrat d’assurance
12/01/2015
Une contribution supplémentaire à la charge des employeurs
12/01/2015
Les cotisations de retraite de base des professionnels libéraux en 2015
09/01/2015
Le dispositif « Duflot » simplifié
08/01/2015




© 2009-2015 - Les Echos Publishing - mentions légales