Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

Quelles sont les conditions pour qu'un héritier soit considéré comme indigne ?
Les juges peuvent prononcer la sanction d'indignité successorale contre un héritier qui a commis certains actes répréhensibles à l'encontre du défunt.
 Cassation civile 1re, 28 mars 2012, n° 11-10393 

Un héritier peut être privé de ses droits successoraux lorsqu'il a commis des faits graves à l'encontre du défunt. Cette sanction, appelé indignité successorale, ne peut toutefois être prononcée que dans certains cas limitativement énumérés par la loi. Celle-ci distingue, en outre, les faits qui entraînent automatiquement l'indignité de l'héritier et ceux qui peuvent donner lieu au prononcé de cette sanction par le tribunal.

Ainsi, l'héritier est considéré, de plein droit, comme indigne lorsqu'il a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement donné ou tenté de donner la mort au défunt. Il en est de même de celui qui a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement porté des coups ou commis des violences ayant entraîné la mort du défunt sans avoir l'intention de la donner.  

Attention, lorsque les faits précités ont été condamnés par un tribunal correctionnel, et non par une cour d'assises, l'héritier n'est alors pas automatiquement considéré comme indigne. Dans ce cas, la déclaration d'indignité est prononcée facultativement par le juge.  

C'est également le cas pour l'héritier qui a été condamné :

- pour témoignage mensonger porté contre le défunt dans une procédure criminelle ;

- pour s'être volontairement abstenu d'empêcher soit un crime soit un délit contre l'intégrité corporelle du défunt d'où il est résulté la mort, alors qu'il pouvait le faire sans risque pour lui ou pour les tiers ;

- pour dénonciation calomnieuse contre le défunt lorsque, pour les faits dénoncés, une peine criminelle était encourue.

À ce titre, la Cour de cassation a d'ailleurs récemment rappelé que la sanction de l'indignité ne pouvait être prononcée par le juge que si l'héritier avait été préalablement condamné pénalement. Si ce dernier bénéficie d'un non-lieu, il ne peut alors être frappé d'indignité. Ce fut ainsi le cas pour un héritier qui avait commis le double homicide de ses parents mais dont le procès avait conduit à un non-lieu en raison de sa pathologie psychiatrique provoquant l'abolissement total de son discernement et du contrôle de ses actes.

Article du 21/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

Prise en compte des moins-values lors de la cession « en bloc » de parts de SCI
29/05/2015
Commerçants : vous devez peut-être démonter vos préenseignes !
29/05/2015
CICE : conséquences du changement de régime fiscal
28/05/2015
Les ex-salariés auront bientôt droit au maintien de leur prévoyance
28/05/2015
La fin annoncée des crédits immobiliers à taux bas ?
28/05/2015
La vidéoprotection aux abords des commerces est autorisée
27/05/2015
Internet : encore des disparités au niveau national
27/05/2015
Taxe sur les surfaces commerciales : pensez à la date du 15 juin 2015
27/05/2015
Coup de pouce de 650 € pour l’embauche d’un jeune !
26/05/2015
La mission du Médiateur du crédit reconduite jusqu’en 2017
22/05/2015
Les « Webmaster Tools » de Google changent de nom
22/05/2015
L’investissement socialement responsable affiche de bons résultats
21/05/2015
Affectation des jeunes à des travaux dangereux : une procédure simplifiée
21/05/2015
Conventions réglementées dans les sociétés anonymes : du nouveau
21/05/2015
Investissement Pinel : quelles sont les pièces justificatives à transmettre à l’administration fiscale ?
20/05/2015
Exonération de taxe foncière : gare à la date d’achèvement des travaux !
20/05/2015
Silence et rejet vont désormais de pair à l’INPI
19/05/2015
N’oubliez pas d’acquitter vos acomptes de CET pour le 15 juin 2015 !
18/05/2015
Le jour férié du lundi de Pentecôte
18/05/2015
PME : mettez en place la base de données unique sans tarder !
15/05/2015
Les Français ont plus épargné en 2014 qu’en 2013 !
13/05/2015
SEO : peu de sites sont optimisés
13/05/2015
Travailleurs indépendants : la date limite de déclaration des revenus approche
13/05/2015
Déclaration des revenus 2014 : attention aux dates !
12/05/2015
La lutte contre le dumping et la fraude sociale renforcée
12/05/2015
Tromperie et cession de fonds de commerce ne font pas bon ménage !
11/05/2015
Contrôle fiscal inopiné : la prise de copie est autorisée
11/05/2015
ISF 2015 : les non-résidents ont jusqu’au 15 juillet pour déposer leur déclaration
11/05/2015
Vers la simplification des démarches du conjoint survivant ?
07/05/2015
Livrer un bien conforme à la commande et le mettre en route !
07/05/2015




© 2009-2015 - Les Echos Publishing - mentions légales