Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

Quelles sont les conditions pour qu'un héritier soit considéré comme indigne ?
Les juges peuvent prononcer la sanction d'indignité successorale contre un héritier qui a commis certains actes répréhensibles à l'encontre du défunt.
 Cassation civile 1re, 28 mars 2012, n° 11-10393 

Un héritier peut être privé de ses droits successoraux lorsqu'il a commis des faits graves à l'encontre du défunt. Cette sanction, appelé indignité successorale, ne peut toutefois être prononcée que dans certains cas limitativement énumérés par la loi. Celle-ci distingue, en outre, les faits qui entraînent automatiquement l'indignité de l'héritier et ceux qui peuvent donner lieu au prononcé de cette sanction par le tribunal.

Ainsi, l'héritier est considéré, de plein droit, comme indigne lorsqu'il a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement donné ou tenté de donner la mort au défunt. Il en est de même de celui qui a été condamné, comme auteur ou complice, à une peine criminelle pour avoir volontairement porté des coups ou commis des violences ayant entraîné la mort du défunt sans avoir l'intention de la donner.  

Attention, lorsque les faits précités ont été condamnés par un tribunal correctionnel, et non par une cour d'assises, l'héritier n'est alors pas automatiquement considéré comme indigne. Dans ce cas, la déclaration d'indignité est prononcée facultativement par le juge.  

C'est également le cas pour l'héritier qui a été condamné :

- pour témoignage mensonger porté contre le défunt dans une procédure criminelle ;

- pour s'être volontairement abstenu d'empêcher soit un crime soit un délit contre l'intégrité corporelle du défunt d'où il est résulté la mort, alors qu'il pouvait le faire sans risque pour lui ou pour les tiers ;

- pour dénonciation calomnieuse contre le défunt lorsque, pour les faits dénoncés, une peine criminelle était encourue.

À ce titre, la Cour de cassation a d'ailleurs récemment rappelé que la sanction de l'indignité ne pouvait être prononcée par le juge que si l'héritier avait été préalablement condamné pénalement. Si ce dernier bénéficie d'un non-lieu, il ne peut alors être frappé d'indignité. Ce fut ainsi le cas pour un héritier qui avait commis le double homicide de ses parents mais dont le procès avait conduit à un non-lieu en raison de sa pathologie psychiatrique provoquant l'abolissement total de son discernement et du contrôle de ses actes.

Article du 21/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

Plus-values immobilières réalisées par des non-résidents
03/03/2015
Du changement pour les entreprises relevant du régime simplifié BIC
02/03/2015
Écoute et enregistrement des appels au travail : les formalités sont simplifiées
02/03/2015
Taxe annuelle sur les loyers élevés des micro-logements : actualisation du seuil d’application
27/02/2015
Temps partiel : précisions sur la durée minimale de travail
27/02/2015
Place au nouveau billet de 20 € !
26/02/2015
Travaux immobiliers : modalités d’application de la qualité RGE
26/02/2015
Publication des plafonds 2015 pour l’investissement outre-mer
25/02/2015
Avast propose un antivirus gratuit pour les PME
25/02/2015
Renforcement de la lutte contre la fraude sociale
25/02/2015
Démarcher un particulier à son domicile, puis vendre en magasin, c’est démarcher !
24/02/2015
Gratification des stagiaires : la fin du suspense…
23/02/2015
La créance de CICE peut s’imputer sur les acomptes d’IS
23/02/2015
Les phablettes s’imposent dans le monde des smartphones
20/02/2015
Professionnels : êtes-vous soumis à une norme obligatoire ?
20/02/2015
Souscrire un PEA détenu par un établissement financier à l’étranger, c’est possible !
19/02/2015
Durée des contrôles Urssaf : 3 mois maximum !
19/02/2015
L’option tardive d’une SARL de famille pour l’impôt sur le revenu est-elle irrégulière ?
18/02/2015
Cotisations des travailleurs indépendants : la voie électronique privilégiée
18/02/2015
Quand la responsabilité civile d’un dirigeant de société peut-elle être engagée ?
18/02/2015
Fiscalité locale : expérimentation de la révision des valeurs locatives dans 5 départements pilotes
17/02/2015
Une aide pour déclarer votre crédit d’impôt innovation
16/02/2015
Déclaration d’emploi des travailleurs handicapés : le 1er mars au plus tard
16/02/2015
Des mesures de simplification pour les déclarations professionnelles
13/02/2015
Location d’une partie de l’habitation principale : publication des plafonds de loyer 2015
13/02/2015
Dégradation d’un local commercial : le locataire est présumé responsable !
12/02/2015
Avez-vous installé des détecteurs de fumée dans votre logement ?
12/02/2015
La contribution sur les retraites « chapeaux » augmente
12/02/2015
Comptabilités informatisées : de nouvelles précisions bienvenues
11/02/2015
Quel financement pour la formation continue en 2015 ?
11/02/2015




© 2009-2015 - Les Echos Publishing - mentions légales