Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

Sociétés d'exercice libéral : du nouveau concernant l'évaluation des parts
Sous certaines conditions, il est désormais possible de ne plus prendre en considération une valeur représentative de la clientèle pour déterminer la valeur des parts cédées d'une société d'exercice libéral.
Art. 29, loi n° 2012-387 du 22 mars 2012, JO du 23

Actuellement, lors d'une cession ou d'un rachat de parts sociales d'une société d'exercice libéral (Sel), lorsqu'il existe un désaccord sur leur valeur, les parties ou, à défaut, le président du tribunal statuant en la forme des référés désigne(nt) un expert pour en fixer le prix, lequel opère selon les critères qu'il choisit librement et sans être tenu par ceux qui sont éventuellement contenus dans les statuts ou le règlement intérieur de la société.
Sachant que, dans le cadre d'une cession de parts de ce type de sociétés, l'expert se réfère généralement au droit de présentation de la clientèle de l'associé retrayant pour déterminer la valeur des parts cédées.

La nouvelle loi de simplification du droit vient de modifier les règles en la matière. Elle rappelle que la valeur des parts sociales doit prendre en considération une valeur représentative de la clientèle. Toutefois, il est désormais permis de déroger à cette règle soit par un décret propre à chaque profession, soit par une clause des statuts adoptée à l'unanimité des associés. Cette dérogation s'impose à l'expert lors de la détermination de la valeur des parts sociales d'une Sel.

Précision :  la prise en compte de la valeur représentative de la clientèle dans la détermination du prix de parts de Sel cédées semblait constituer un critère peu approprié. En effet, outre qu'il empêche généralement les jeunes professionnels d'intégrer une Sel, faute pour eux d'être en mesure de payer le prix correspondant au droit de présentation de la clientèle, il représente également une somme importante pour la société en cas de rachat des parts de l'associé retrayant. Par ailleurs, ce critère n'est pas non plus pertinent dans la mesure où, en cas de retrait d'un associé d'une Sel, la clientèle a tendance à suivre ce dernier plutôt que de demeurer attachée aux prestations de la société. Le droit de présentation revendiqué par l'associé cédant est alors un peu vidé de sa substance.

Article du 11/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

Le .fr s’ouvre aux « micro » noms de domaine
24/10/2014
Tout savoir sur la fraude à la carte de paiement
23/10/2014
Pas de marchés publics pour les entreprises défaillantes en matière d’égalité hommes - femmes !
22/10/2014
CVAE et redevances de collaboration
22/10/2014
L’AMF lance une campagne de sensibilisation contre le Forex !
22/10/2014
Quand la responsabilité personnelle d’un dirigeant de société est engagée
21/10/2014
Alerte sur les risques de détournement du CICE
20/10/2014
L’employeur doit offrir des formations à ses salariés
20/10/2014
Une profonde mésentente des associés ne suffit pas pour dissoudre la société civile immobilière !
17/10/2014
Document unique d’évaluation des risques professionnels : une obligation incontournable
17/10/2014
Modalités d’ouverture de la nouvelle procédure de sauvegarde accélérée
16/10/2014
Les contrôles en ligne de la CNIL
16/10/2014
L’apprentissage des jeunes de moins de 15 ans
15/10/2014
Mise à disposition d’un nouveau formulaire pour déclarer ses avoirs détenus à l’étranger
15/10/2014
Autoliquidation de la TVA dans le bâtiment : une foire aux questions pour répondre aux difficultés
14/10/2014
Fin des tarifs réglementés de vente de gaz : les entreprises ont intérêt à anticiper !
13/10/2014
Projet de loi de finances pour 2015 : et les entreprises ?
13/10/2014
Recherches sur Google : où regardent les internautes ?
10/10/2014
Investissements forestiers : une modification des obligations déclaratives
10/10/2014
L’action de groupe peut être lancée !
09/10/2014
Changement d’activité : quels sont les critères ?
09/10/2014
Fiscalité patrimoniale : ce que prévoit le projet de loi de finances pour 2015
09/10/2014
Égalité professionnelle femmes - hommes : une négociation renforcée
08/10/2014
ISF : fin du cumul des pénalités en cas de déclaration et de paiement tardif
08/10/2014
Projet de loi de finances pour 2015 : quelles mesures fiscales pour les ménages ?
07/10/2014
Simplification des obligations comptables des commerçants et des sociétés commerciales
06/10/2014
Le bilan de la négociation collective en 2013
06/10/2014
Avec Windows 10, Microsoft cible les entreprises
03/10/2014
L’épargne retraite est en pleine forme !
03/10/2014
Professionnels : votre obligation d’informer les consommateurs est renforcée !
02/10/2014




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales