Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

La procédure de rescrit social connaît quelques changements !
La procédure de rescrit social vient de connaître plusieurs changements, avec notamment l'extension de son champ d'application.
Articles 38 et 39, loi n° 2012-387 du 22 mars 2012, JO du 23

Les employeurs du régime général ont la possibilité de demander à l'Urssaf (ou à la caisse générale de Sécurité sociale dans les départements d'outre-mer), par le biais de la procédure dite de « rescrit social », de se prononcer officiellement sur la manière dont ils appliquent la législation en matière de Sécurité sociale. Avantage de cette procédure : offrir une grande sécurité juridique puisqu'aucun redressement futur ne pourra avoir lieu si l'entreprise suit les prescriptions écrites de l'Urssaf.

La loi de simplification du droit vient d'apporter deux modifications à cette procédure. La première consiste en l'extension de son champ d'application :
- aux cotisations et contributions dues sur les sommes et avantages alloués à un salarié par des tiers en contrepartie d'une activité accomplie dans leur intérêt ;
- aux règles de déclaration et de paiement des cotisations.

Quant à la seconde modification, elle concerne le délai de réponse accordé à l'Urssaf.
Jusqu'à présent, à compter de la réception de la demande, l'Urssaf avait en effet tout d'abord 30 jours pour examiner si le dossier était complet puis 3 mois pour instruire la demande et notifier sa décision à l'employeur. Sachant que si l'Urssaf n'avait pas répondu au cotisant dans le délai imparti de 3 mois, la seule conséquence était qu'il ne pouvait plus être procédé à un redressement fondé sur la législation au regard de laquelle devait être appréciée la situation de fait exposée dans la demande pour la période comprise entre la date d'expiration du délai de réponse et la date de notification de la réponse explicite de l'Urssaf.
Désormais,  la loi prévoit expressément que l'Urssaf doit rendre une décision explicite dans un délai qui sera fixé par décret. En outre, certaines demandes présentées pourront faire l'objet d'une décision d'acceptation tacite, afin de permettre aux demandeurs de connaître plus rapidement leur situation au regard de la législation sociale. Les modalités de cette acceptation tacite devant toutefois également être déterminées par un décret à paraître.

À noter :  cette dernière mesure s'appliquera également au Régime social des indépendants s'agissant de la procédure spécifique de rescrit social ouverte aux travailleurs indépendants.

Article du 02/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

Rémunération d’un président de SAS : la procédure des conventions réglementées s’applique-t-elle ?
18/12/2014
SEO : les extensions n’ont pas d’incidence sur le référencement précise Google
18/12/2014
Du droit individuel à la formation au compte personnel de formation
18/12/2014
Vers la suppression de la rétroactivité fiscale
17/12/2014
Pas d’application rétroactive pour la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus !
17/12/2014
Mention « fait maison » dans la restauration : attention aux contrôles !
16/12/2014
Stages : les principaux changements au 1er décembre 2014
15/12/2014
Extension de la suppression anticipée de la C3S
15/12/2014
Nouveau record pour l’OAT 10 ans !
12/12/2014
Travailleurs handicapés : priorité au maintien dans l’entreprise
11/12/2014
Candidater pour expérimenter la relation de confiance avec l’administration fiscale
11/12/2014
Professionnels : faites signer un devis ou un bon de commande au-delà de 1 500 €
10/12/2014
Le plafond de la Sécurité sociale pour 2015
10/12/2014
L’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne publie les premiers loyers médians
10/12/2014
Web to store : les petits commerces restent en retrait
09/12/2014
Validité d’une clause de non-concurrence dans un contrat de franchise
09/12/2014
Employeurs : la voie électronique de plus en plus privilégiée
08/12/2014
Vers plus de transparence sur l’utilisation du CICE
08/12/2014
La banque doit-elle informer l’emprunteur des risques liés à un projet d’investissement ?
05/12/2014
Droit du travail : le silence de l’administration vaut-il toujours accord ?
05/12/2014
La publicité dérange les internautes
04/12/2014
Gratification des stagiaires : 43 € de plus par mois !
04/12/2014
Cession de parts sociales de SARL : n’oubliez pas les formalités de publicité !
04/12/2014
Retour de la dispense de déclaration de CVAE
03/12/2014
Bientôt une nouvelle façon d’investir dans les bois et forêts
03/12/2014
Le compte pénibilité sera bientôt en vigueur
02/12/2014
Commerçants : les soldes d’hiver, c’est bientôt !
01/12/2014
CFE : n’oubliez pas de déclarer la création ou la reprise d’un établissement en 2014 !
01/12/2014
Réforme de l’épargne salariale : vers la création d’un Livret E ?
28/11/2014
Pénibilité au travail : quels aménagements en 2015 ?
27/11/2014




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales