Cabinet Legrand
15, rue de la Demi-Lune
86000 Poitiers
Tél. 05 49 60 20 60
Fax : 05 49 60 34 01
legrand@wanadoo.fr







    ACTUALITÉS

La procédure de rescrit social connaît quelques changements !
La procédure de rescrit social vient de connaître plusieurs changements, avec notamment l'extension de son champ d'application.
Articles 38 et 39, loi n° 2012-387 du 22 mars 2012, JO du 23

Les employeurs du régime général ont la possibilité de demander à l'Urssaf (ou à la caisse générale de Sécurité sociale dans les départements d'outre-mer), par le biais de la procédure dite de « rescrit social », de se prononcer officiellement sur la manière dont ils appliquent la législation en matière de Sécurité sociale. Avantage de cette procédure : offrir une grande sécurité juridique puisqu'aucun redressement futur ne pourra avoir lieu si l'entreprise suit les prescriptions écrites de l'Urssaf.

La loi de simplification du droit vient d'apporter deux modifications à cette procédure. La première consiste en l'extension de son champ d'application :
- aux cotisations et contributions dues sur les sommes et avantages alloués à un salarié par des tiers en contrepartie d'une activité accomplie dans leur intérêt ;
- aux règles de déclaration et de paiement des cotisations.

Quant à la seconde modification, elle concerne le délai de réponse accordé à l'Urssaf.
Jusqu'à présent, à compter de la réception de la demande, l'Urssaf avait en effet tout d'abord 30 jours pour examiner si le dossier était complet puis 3 mois pour instruire la demande et notifier sa décision à l'employeur. Sachant que si l'Urssaf n'avait pas répondu au cotisant dans le délai imparti de 3 mois, la seule conséquence était qu'il ne pouvait plus être procédé à un redressement fondé sur la législation au regard de laquelle devait être appréciée la situation de fait exposée dans la demande pour la période comprise entre la date d'expiration du délai de réponse et la date de notification de la réponse explicite de l'Urssaf.
Désormais,  la loi prévoit expressément que l'Urssaf doit rendre une décision explicite dans un délai qui sera fixé par décret. En outre, certaines demandes présentées pourront faire l'objet d'une décision d'acceptation tacite, afin de permettre aux demandeurs de connaître plus rapidement leur situation au regard de la législation sociale. Les modalités de cette acceptation tacite devant toutefois également être déterminées par un décret à paraître.

À noter :  cette dernière mesure s'appliquera également au Régime social des indépendants s'agissant de la procédure spécifique de rescrit social ouverte aux travailleurs indépendants.

Article du 02/05/2012 - © Copyright SID Presse - 2012

haut de page




Actualités...

Windows 10 : un magasin d’applications sur mesure pour les entreprises
25/11/2014
Télépaiement du solde de CFE pour le 15 décembre 2014
25/11/2014
Qui peut souscrire un cautionnement au nom d’une société anonyme ?
24/11/2014
Rupture du contrat d’apprentissage : mieux vaut le dire par écrit !
24/11/2014
Google : l’arrivée du label « mobile friendly »
21/11/2014
Assurance-vie en déshérence : attention aux tentatives d’escroquerie !
21/11/2014
Chef d’entreprise : vos obligations en matière d’accessibilité de vos locaux aux handicapés
20/11/2014
De nouvelles taxes pour relancer la construction et le logement
20/11/2014
Indemnités journalières de la Sécurité sociale : du nouveau en 2015
19/11/2014
Encadrement des loyers : les observatoires locaux des loyers vont pouvoir se mettre en place
19/11/2014
Un crédit renouvelable non utilisé doit être suspendu
18/11/2014
Des mesures pour lutter contre la fraude à la TVA
17/11/2014
Formation professionnelle et consultation du comité d’entreprise
17/11/2014
Doit-on s’attendre à une baisse des rendements des assurances-vie en euros ?
14/11/2014
La lettre recommandée AR, une nouvelle modalité pour résilier son bail commercial
14/11/2014
Bail commercial : qui doit payer les charges ?
13/11/2014
Les 9 premières « Métropoles French Tech »
13/11/2014
Comment des époux séparés de biens peuvent-ils prouver la propriété d’un bien en cas de divorce ?
13/11/2014
Le cumul emploi-retraite sera moins favorable en 2015
12/11/2014
De nouvelles propositions pour simplifier le quotidien « fiscal » des entreprises
12/11/2014
Les trajets d’un salarié entre deux lieux de travail ne sont pas des pauses !
10/11/2014
Plus-values immobilières des particuliers : les nouveaux formulaires sont en ligne
10/11/2014
Conséquence du passage en SEL d’un professionnel libéral
07/11/2014
Succession internationale : vers une simplification de leur règlement !
07/11/2014
Les relations difficiles des PME du numérique avec les grands comptes
06/11/2014
Anticipez la déclaration sociale nominative !
06/11/2014
Pensez à déclarer et à payer la taxe sur les véhicules des sociétés 2014 !
05/11/2014
Les banques françaises passent le « stress test » haut la main !
05/11/2014
Cession d’entreprise : les salariés doivent être informés
04/11/2014
Premiers amendements au projet de loi de finances pour 2015
03/11/2014




© 2009-2014 - Les Echos Publishing - mentions légales